Votre vocation vous rend attentifs à chaque homme et à ses demandes les plus profondes,
qui souvent restent inexprimées ou masquées.

Dans la force de l’amour de Dieu que vous avez rencontré et connu,
vous êtes capables d’intimité et de tendresse.

Ainsi vous pouvez être très proches, jusqu’à ‘toucher’ l’autre, ses blessures et ses attentes,
ses demandes et ses besoins, avec cette tendresse exprimant une attention qui supprime toutes les distances.

(Du message du Pape François aux Instituts Séculiers)

NEWS

La Présidente et la Vice-Présidente rencontrent les sœurs en Ethiopie

Le témoignage de Mère Abrehet, Ursuline et supérieure locale…

Ethiopie : le groupe des Ursulines séculières

Le groupe d’Ethiopie est né en septembre 1985, grâce à l'intérêt…

Mgr Zito est retourné à la maison du Père

Aujourd'hui, 8 octobre, le Vice-assistant du Conseil de la Fédération,…

Le pape François à Madagascar

Nous partageons avec joie l'histoire…

Journées de formation et de spiritualité à Brescia

Une soixantaine de responsables (directrices, vice-directrices…

Rapport de Mary-Cabrini

Nous proposons la réflexion de Mary-Cabrini Durkin à l'occasion…

Panama: le pape François aux religieux

Depuis le Panama, la messe présidée par François en présence…

Trois points de réflexion « vocationnelle »

à partir du « document final du Synode des Évêques : «…